PASS DORDOGNE

2012

 

Jeudi 16 août 2012 :

Départ échelonné entre Poitiers et Saintes... Lucie et Hugo, qui se sentaient un peu seuls au départ de Poitiers, retrouvent Bastien et rencontrent pour la première fois Lisa et François. Au programme pendant la route : écoute des tubes de l'été (et des étés précédents) avec DJ Hugo et une Lucie quasi-incollable ! Et sieste pour certains... (déjà fatigués ?). Après avoir doublé un pot à yaourt et aiguisé nos yeux à la lecture de panneaux, nous voilà arrivés au lycée agricole de Coulounieix-Chamiers. Martin nous a rejoints directement sur place et après une longue matinée de route, installation sous un arbre pour un moment pique-nique accompagné des blagues « monsieur et madame »...

Une fois le repas terminé, un repérage des chambres et des lits s'impose, puis nous enfilons nos maillots et direction Neuvic-sur-L'Isle pour 2h de canoë-kayak. Sur place, les canoës et les kayaks se font désirer... mais nous parvenons tout de même à partir... !!! Tandis que certains font plusieurs tours sur eux-mêmes avant de pouvoir avancer tout droit sur leur kayac, les canoéistes filent devant. Le premier barrage amène son lot d'émotions. Lucie et Martin tombent de leur kayac tandis qu’Hugo réussit à descendre cette petite cascade du premier coup !

Après avoir vidé les bateaux, on repart et on finit la ballade, sous le soleil de Dordogne. Lisa arrive première sur la rive, et n’en est pas peu fière !!

 

Arrivé au lycée, on se dirige vers le self où nous sommes accueillis à bras ouverts par le cuisinier. Après s'être tous rassasiés, retour aux chambres pour une douche. Puis, c'est la veillée : un jeu de société pour les uns et jeux olympiques improvisés pour les autres. Bastien nous a montré qu'il savait marcher sur les mains, a enchaîné avec Hugo et Martin plusieurs 100 mètres et 400 mètres, a des vitesses impressionnantes : Usain Bolt n'a qu'à bien se ternir !

 

On se couche tous bien fatigués par cette journée éprouvante et particulièrement enthousiasmés par la journée qui nous attend demain.

 

 

Vendredi 17 août

 

Après un petit déjeuner au réfectoire du lycée, nous partons pour les Etangs du Bos. Hugo va chercher le pain, ce qui nous permettra de manger ce midi : ouf, tout le monde est rassuré.

Après avoir joué au jeu : « Qui trouvera une station d’essence le premier ? », et surtout après avoir rempli le réservoir, nous arrivons (enfin) sur le plan d’eau.

Les Boss des Etangs du Bos se jettent à l’eau, où il fait bon de se rafraichir étant donné la chaleur. Après de multiples sauts, plongeons, nages sous-aquatiques et autres figures en tout genre, on mange un bon pic-nic ! Hugo boude un peu le taboulé et Martin apprécie particulièrement les sandwichs préparés avec soin par les animatrices. Le raisin est distribué grain par grain aux plus réticents pour manger un fruit.

Après quelques descentes sur les toboggans aquatiques, tout le monde se dirige vers la partie du parc où se trouvent les jeux gonflables. Les gilets de sauvetage enfilés, les jeunes sautent à l’eau et nagent vers l’iceberg géant et vers le trampoline aquatique (Il est inutile de préciser que Yannick Agnel n’a qu’à bien se tenir !) Lucie a un peu de mal à monter sur le trampoline mais une fois dessus, elle s’en donne à cœur joie. Bastien est le seul à réussir à monter tout en haut de l’iceberg de cinq mètres : la descente est plus rapide que la montée et l’arrivée dans l’eau est la plus belle des récompenses pour notre grimpeur. Martin essaie de marcher en équilibre sur le « gros boudin », mais ses tentatives tombent à l’eau… tout comme lui ! Lisa tente l’ascension du petit iceberg, mais préfère finalement se balancer sur la banane géante, où tout le monde la rejoint très vite. Monter sur la banane n’est pas facile pour tout le monde, mais François y arrive très rapidement et tente de faire chavirer tout le monde… Mais en vain !

Le signal de la fin de la demi-heure d’activité retentit et met tout le monde à l’eau. Tous un peu fatigués par toutes ces émotions, on se dirige vers le trampoline terrestre, où de nouvelles aventures nous attendent. Lucie est la championne des enchainements, Martin nous fait de magnifiques saltos, tandis que les autres sautent toujours plus haut.

Lucie et François restent sur le trampoline jusqu’à épuisement tandis que les autres jeunes vont piquer une tête pour se rafraichir après tous ces efforts.

16h30 arrive bien vite. Après un goûter bien mérité (prolongé pour Hugo et Lucie qui s’achètent un petit rafraichissement) on remonte dans le minibus pour rentrer au lycée. DJ Hugo met l’ambiance en poussant le volume de son téléphone.

Arrivés au lycée, tout le monde se précipite sous la douche. Tous propres et bien habillés, on part dîner. Au menu, friand trop cuit, poisson pané riz, et fromage blanc à la fraise. Quel délice ! Personne ne boude son plaisir, d’autant qu’une surprise est promise pour la veillée. Les jeunes s’interrogent mais n’ont aucune idée de ce que les animateurs ont préparé…

Direction Périgueux. Installés dans une brasserie, tout le monde commande sa glace deux boules.

Vanille-Vanille pour Bastien, Chocolat noir-Chocolat noir pour Martin, Café-Vanille pour Hugo, Chocolat au lait-Chocolat blanc pour François, Chocolat noir-Vanille pour Lucie (tout en essayant de piquer la glace au chocolat blanc de sa voisine d’animatrice… mais cette dernière ne s’est pas laissée faire, et a bien défendu son bien !), Chocolat au lait-chocolat blanc pour Lisa… Mais la soirée n’est pas finie : une autre surprise attend les jeunes. Nous allons tous au karaoké pour « faire la teuf » afin de célébrer la dernière soirée de cette super colo.

Lisa interprète magnifiquement Padam d’Edith Piaf, Lucie chante Je t’emmène de France Galle, « pour faire plaisir à sa Maman », Martin est accompagné de deux animateurs pour montrer ses talents scéniques sur la chanson I gotta feeling, des Black Eye Peas. Les trois stars dansent, sautent, oublient un peu de chanter, mais s’amusent comme des fous. D’ailleurs, cette énergie scénique est largement saluée par le public !

Hugo, Bastien et François jouent au billard pendant ce temps, pour leur plus grand plaisir.

Après cette soirée folle, nous rentrons au lycée pour dormir et se reposer avant la dernière journée du séjour, qui promet d’être sportive.

 

Samedi 18 août 2012

 

Le réveil est un peu plus difficile que les autres matins… Sauf pour les jeunes, qui se sont vite remis de leurs émotions. Nous partons un peu avant 10 h pour aller louer des vélos à Coulounieix Chamiers, et pour partir en ballade. On se trompe un peu de chemin (on fait en fait trois fois demi-tour), mais finalement, nous trouvons la piste cyclable qui longe l’Isle. Lucie s’avère démarrer de manière particulièrement rocambolesque mais très jolie, Martin nous montre ses talents en matière d’acrobatie cycliste, Hugo voudrait toujours être le premier, François se plaint régulièrement de la chaleur, Lisa et Bastien tiennent la route comme des chefs, même si Bastien a des roues plus petites que les autres. Que Bradley Wiggins dorme tranquille, le prochain champion n’était pas avec nous ! Après deux heures de « promenade de santé » particulièrement chaudes, nous rendons les vélos et nous désaltérons avant de reprendre le minibus pour aller manger une dernière fois au lycée.

« Après tous les efforts qu’on a fait, on pourrait avoir une surprise baignade quand même, » laisse entendre Bastien.

Après un repas où chacun nous montre l’étendue de sa force physique (les photos le prouvent !) nous allons ranger les chambres, tous un peu déçus que la colo soit déjà finie… On s’échange nos numéros, on passe le balai, on dit au revoir à Martin, et on prend la route.

Mais nous ne sommes pas les seuls à prendre la route. Les premiers bouchons nous attendaient autour de Bordeaux… ce qui ne déplait pas forcément aux jeunes, qui peuvent rester encore un peu plus longtemps ensemble !