Les IDEFIX dans "La Montagne ça vous gagne" du 5 Au 10 Mars 2012

Lundi 18 février 2013 :

Départ sous le soleil enchanté de Poitiers… Après un arrêt essence, nous voilà partis direction la Bourboule avec nos 2 minibus ! La route est longue pour certains, mais rythmée de Quizz sur les jeux vidéos, d’imitations des Guignols de l’info, de blagues, de consignes de copilotes et de petites siestes.

La première pause est en 2 temps : d’abord parties de DS improvisées puis « course relai » avec une défaite écrasante des animateurs.

Le deuxième arrêt est très attendu : le pique-nique ! Nous nous installons sur 3 tables au bois et profitons d’un soleil généreux… Nicolas et Antoine gobent leurs pique-niques, tandis que Martin prend son temps et fait des petits tours de terrains entre chaque aliment. Soudain, notre tranquillité disparaît : un groupe d’une trentaine d’enfants apparaît, nous pressant pour notre repas.

La reprise de la route est très calme, c’est la sieste digestive ! La neige se fait de plus en plus présente et les pics de neiges éternelles sont vite repérés au loin.

Nous arrivons à La Bourboule, les jeunes découvrent la salle de séjour « zen », visitent les chambres et commencent à ranger leurs affaires.

Répartition dans les chambres : Hugo et Nico, Bastien et Sylvain (vivent les rimes), Martin, Antoine, Marianne et Lisa.

Petit temps goûter avec des calambourboules pour reprendre des forces avant de visiter la Bourboule. On enfile bonnet, gants et chaussures imperméables, et nous partons dans la ville ! Les batailles de neige sont au rendez-vous !  Mais les enfants n’oublient pas la mission que les animateurs leur ont donnée : trouver le code postal de la Bourboule pour pouvoir rentrer dans les locaux d’hébergement…

Après une douche chaude et un petit temps libre, direction la salle de repas où nous attend un jus de fruit d’accueil. Les spaghettis bolognaise sont bien appréciés par Bastien, Lisa, Hugo, Marianne, Nicolas. Antoine mange des petits pois « excellents » et une escalope pannée « super bonne ». Sylvain choisit de manger des spaghettis au gruyère et Martin accepte de goûter la salade verte et les spaghettis.

De retour du repas, nous nous réunissons dans notre super salle de séjour « zen », nous testons les éclairages pour boum et écoutons tous la présentation de la semaine et les règles de vie. Nous partons pour une petite veillée, lecture, séance photos ou DS, nous nous couchons tôt pour affronter la longue journée du lendemain.

 

 

Mardi 19 février :

Nous nous levons de bonne heure pour aller prendre notre premier petit déjeuner du séjour sous un ciel complètement dégagé. Après s’être bien rassasiés, nous nous préparons pour rejoindre Patrick, notre guide de moyenne montagne. Nous sommes tous près à l’heure, ce qui est une chose exceptionnelle dans un séjour, alors forcément nous sommes ravis de monter dans le bus et de démarrer… Voici le premier rebondissement  de la journée, le minibus ne démarre pas ! Alors, Nicolas court dans tous les sens pour trouver de quoi démarrer le bus. Notre sauveur sera le cuisinier de la structure d’accueil. Nous pouvons donc partir sur les routes enneigées pour la station de Chastreix-Sancy et pour enfin retrouver Patrick.

La station est magnifique, nous avons une superbe vue sur l’horizon et nous sommes à une hauteur de 1050 m au dessus du niveau de la mer. Pendant que Nicolas part chercher les raquettes que nous louons, nous en profitons pour attraper les plus grosses stalactites que nous pouvons trouver et nous observons attentivement nos voisins les chiens-loups…

Patrick veille à la bonne préparation de la randonnée. Nous préparons donc les pique-niques, de l’eau, gants, bonnets, crème solaire et bonne humeur. Après les explications de Patrick sur notre escapade, nous chaussons les raquettes et partons vers l’inconnu…

Le groupe est alors divisé par la difficulté de marcher en raquette sous un soleil de midi. Certains prennent les devants tandis que d’autres restent courageux pour suivre tant bien que mal le groupe. Nous franchissions quelques montées bien ardues pour enfin arriver au lieu du repas bien mérité à plus de 1400 mètres au dessus du niveau de la mer. La vue est bien agréable et nous profitons d’un espace gigantesque rien que pour nous. Nous mangeons au dessus d’un abreuvoir pour les vaches qui est rempli par la neige.

Après la digestion nous continuons à gravir la montagne avec nos fameuses raquettes. Nous redescendons dans une grande cuvette, pour s’amuser, se divertir et fabriquer des igloos. C’est alors que nous faisons une géante bataille de neige  en compagnie de notre guide.

Après  les festivités enneigées, nous continuons à dévaler les pentes, et nous passons près et au-dessus des gorges où court une rivière souterraine. Les derniers kilomètres sont affreusement difficiles, mais nous arrivons finalement en un seul morceau.

Le retour en minibus permet à certains de faire une petite sieste et de se ressourcer pour finir cette belle journée.

L’heure de la veillée arrive. Marianne, Nico, Antoine et Bastien optent pour regarder le célébrissime Brice De Nice sur écran géant. Hugo découvre le super jeu Munchkin et écrase les animateurs Manu l’expert et Elise la novice, idem pour Martin qui ne laisse aucune chance à Nicolas au Mille Bornes. Sylvain choisit une veillée calme sur petit écran et Lisa rejoint son lit pour une longue nuit.

Chacun finit sa journée ravi et sombre dans le plus profond des sommeils.

 

 

Mercredi 20 Février

Ce matin, c’est repos et activités au choix. Après un petit rassemblement pour déterminer ce que chacun veut faire,  nous nous mettons en activité.

Sylvain défit les animateurs au jeu BADABOOM. Il est quasiment imbattable et c’est l’animateur Nicolas qui en paye les frais : à chaque défaite, il doit imiter toutes sortes d’animaux.

Lisa, Bastien, Marianne, Antoine et Nico choisissent de partir à la chasse aux souvenirs dans les rues de la Bourboule.

Pendant ce temps-là, Martin gagnent quelques parties de milles bornes contre les animateurs puis décide d’utiliser sa matinée de repos pour s’occuper dans sa chambre.

Hugo profite de ce temps de pause pour se reposer et bouquiner tranquillement dans sa chambre, avant d’affronter et de battre Elise au jeu du Dobble.

Nous déjeunons tôt pour prendre des forces et profiter à fond de l’après-midi.

Programme de l’après-midi : piscine à la Bourboule. L’activité fait l’unanimité, malgré quelques premières réticences d’Hugo qui rejoint vite les copains dans l’eau. Nico, Sylvain, Antoine, Bastien, Hugo et Marianne se liguent contre chaque animateur pour les couler… Forcément, les animateurs ne font pas le poids ! Martin joue au loup dans l’eau et Lisa fait des longueurs dans le grand bassin.

Après presque 2h dans l’eau, les jeunes sortent et s’installent contre la baie vitrée pour sécher au soleil. Puis c’est l’heure du goûter. Nous nous installons sur les tables à l’extérieur de la piscine.

Très courageux, tous les garçons décident de rentrer à pied, alors que les filles rentrent en minibus. Hugo profite du trajet retour pour faire les boutiques, et Nicolas pour utiliser sa nouvelle carte téléphonique.

De retour à l’hébergement, c’est temps libre pour tous. Nicolas, Sylvain, Antoine, Bastien et Lisa en profitent pour élaborer des complots contre les animateurs (même s’ils manquent un peu de discrétion). Pendant ce temps, Marianne, Martin et Hugo s’occupent tranquillement dans leurs chambres.

Nous prenons ensuite notre dîner et débutons la veillée. Chaque jeune s’amuse à faire un geste et un bruit pour élaborer une machine infernale qui peut accélérer et ralentir. Ensuite, certains jeunes se mettent en scène en utilisant des accents. Lisa s’essaie à la chanson, Marianne improvise un Slam et la fatigue pousse tous les jeunes à aller se coucher.

 

 

Jeudi 21 février 2013 :

Ce matin, au petit déjeuner la rapidité n’est pas de mise. Nous sommes sur le point de partir avec les minibus, mais l’arlequin rechigne de nouveau à démarrer…. zut alors ! Il faut aller chercher les pinces pour allumer le moteur. Heureusement, les animateurs sont devenus des experts, puisque ils se sont déjà entraînés mardi… Nous arrivons donc en minibus à la station de ski du Mont Dore pour profiter d’une piste réservée aux luges. Et c’est parti ! 8 jeunes et 6 luges, que de descentes ! Marianne dévale la pente à une vitesse folle ! Lisa descend en solo, mais teste la descente en duo avec Marianne. Hugo débute en duo avec les animateurs, puis s’exerce à la rapidité en solo avant de faire la course avec Marine. Antoine, Bastien et Nicolas n’ont pas froid aux yeux non plus et affrontent les animateurs dans des courses effrénées ! Sylvain s’amuse bien, en duo puis en solo, mais son activité préférée se situe en bas de la piste : il appelle les copains à l’aide pour s’attaquer à Nicolas l’animateur et le rouler dans la neige.

Nous rentrons déjeuner, et oui il faut des forces !

L’après-midi, c’est patinoire ou Bowling au choix. Ce sera donc patinoire pour Lisa, Hugo et Marianne et bowling pour Martin, Antoine, Bastien, Sylvain et Nicolas.
Au bowling, c’est la folie. Il y a deux équipes : Bastien, Sylvain et 2 animateurs d’un côté, Antoine, Martin et Nicolas avec 1 animatrice de l’autre. Sylvain observe la première partie, puis participe à la deuxième partie et devient même le photographe de l’activité ! Bastien n’a qu’une idée en tête, battre les animateurs de son équipe. Antoine s’améliore au fil des parties, notamment grâce à la technique de Martin. Nicolas et Martin motivent les troupes et encouragent chaque joueur. Martin est le grand vainqueur de ces 2 parties !
De l’autre côté de la vitre, à la patinoire, Hugo s’essaye pour la première fois à cette activité. Lisa ne tombe que 2 fois, « alors que Nicolas l’animateur est tombé 4 fois ». Bien joué Lisa ! Marianne patine en solo et cherche aller le plus vite possible.

Pour clôturer cette belle après-midi, le goûter bien sûr! Puis, en route pour le temps calme et les douches. Parties de DS et livres pour les uns, jeu du Munckin pour Hugo, musique pour les autres avec quelques morceaux d’accordéon et une superbe chanson de Lisa.

Le dîner avec une spécialité locale : la truffade ! Mmmmmh un régal ! Mais le fromage ne fait pas l’unanimité, et certains préfèrent manger des pommes de terre au four. Pour le dessert aussi, nous mangeons une 2ème spécialité locale : la pompe aux pommes. Le dîner terminé,
on se prépare pour affronter le grand froid. Direction l’hôtel de ville, situé à 2 pas, pour un concert de musique du groupe « La Maison Qui tient chaud », « La Maison qui tient chaud, la maison qu’il te faut ! ». Certains jeunes sont très réticents au départ, mais plus personne ne veut quitter la salle ! Le concert est très apprécié. Au bout de 45 minutes de concert, une première vague de jeunes rentre se coucher.  Et 30 minutes plus tard, les autres les rejoignent.
Un bon sommeil et à demain !

 

  

Vendredi 22 février

Aujourd’hui, réveil en douceur. Bastien découvre avec joie qu’il neige, lui qui avait prévu depuis le début du séjour qu’il devait neiger vendredi, c’est chose faite !
Le petit-déjeuner ne se fait pas attendre, alors on y va !

On se prépare, on commence les valises. Puis on se couvre et on part au parc d’à côté pour un jeu de piste. Plongés dans l’univers de Mario, les jeunes réalisent les 4 épreuves pour délivrer la princesse Peach du royaume des champignons de l’horrible Waluigi.  2 équipes se forment : Antoine, Bastien, Martin, et Lisa dans l’équipe de Mario, Hugo, Marianne et Nico dans l’équipe Luigi, quant à Sylvain il rejoint Waluigi pour faire le méchant. Lisa, Antoine, Hugo et Nico sont très doués pour résoudre des énigmes. Tous ont tiré des balles pour toucher Waluigi. Ils ont cheminé sur le parcours sportif ficelé avec les yeux bandés et ont échangé des balles avec dextérité.

Nous rentrons manger, puis nous filons peaufiner les valises. Tout le monde participe au rangement des bagages dans le coffre. On remonte dans les chambre vérifier, sous les lits, dans les commodes, les tiroirs,  la salle de bain si l’on a rien oublié et on monte dans les minibus. Un dernier au revoir au directeur et nous partons  direction l’ALEPA, avec Nicolas qui nous fait un stage de co-pilotage de sécurité !

Et oui, toutes les bonnes choses ont une fin, mais à bientôt pour de nouvelles aventures, Widii Widii !