CAP'SENSATIONS

2012

Lundi 20 août
Il est 9h18 quand nous partons de l’ALEPA. Clément nous ayant répété à plusieurs reprises qu’il fallait partir à 9h30, nous nous devions d’être dans les temps. En route, tout le monde est calme, et il n’y a pas trop de monde sur la route : c’est parfait !
Nous arrivons au camping autour de 11h40 et nous commençons à nous installer. Clément déplie quelques tentes, Corentin utilise la masse avec virtuose. Steven nous rejoint et plante plusieurs sardines, doucement, mais sûrement. Gautier arrive juste avant l’heure du déjeuner.
Les tables n’étant pas tout à fait prêtes, nous posons deux couvertures par terre et nous dégustons les bons pic-nic que nous avions dans nos sacs.
Pour digérer, rien de mieux que de finir de préparer notre campement ! Après nous être mis en maillot de bain, nous reprenons le minibus pour aller faire du surf à Saint-Trojan.
Une fois sur place, on enfile les combinaisons, on rassure Steven effrayé par Babouche, le chien qui surfe le mieux de toute la côte Atlantique, et on part avec notre moniteur Baptiste, que la plupart des enfants reconnaissent , vers la plage, l’océan et vers les vagues. On attache les leash et c’est parti ! Allongés sur leur planche de surf, les jeunes prennent la vague : Brice de Nice n’a qu’à bien se tenir !!!
Gautier est le plus expérimenté de la troupe. Après avoir repris confiance et apprivoisé la plage de Saint-Trojan, il se lève sur sa planche et domine l’océan !
Après un bon bain de mer, de sable et de soleil, il est l’heure de rendre nos planches. On enferme Babouche dans un véhicule le temps du goûter, et nous repartons vers le camping pour prendre une douche.
Après le repas, les jeunes partent danser à  la BOOM  du camping. Il y a du monde qui bouge dans tous les sens, de la lumière indomptable de la musique à faire trembler les murs et nos cinq jeunes s’éclatent sur tous les tubes de l’été, accompagnés des animateurs, qui s’amusent au moins tout autant qu’eux.
Tout le monde se couche, un peu fatigué par cette première journée déjà bien chargée. Demain promet d’être une nouvelle journée passionnante.

Mardi 21 août
Le réveil devait être à 8h, mais nous sommes en début de semaine alors ce sera plutôt 7h pour Corentin et Clément qui ne sont pas encore trop fatigués. Pour les autres il est plus difficile d’émerger mais comme nous allons  faire du ski nautique,  la motivation ne manque pas. On est tous prêt à partir à 9h15 et on arrive à Taillebourg avec un beau soleil. Les conditions sont idéales pour que Gaultier, Yann, Steven et Clément  renouent  avec les plaisirs de la glisse sur la Charente et tout aussi idéales pour que Corentin y fasse ses premiers pas (enfin façon de parler).
L’envie de (re)monter sur les skis est palpable, la technique est toujours là  et Roger notre cher moniteur aussi. Il se rappelle de chaque jeune et des besoins de chacun. Donc ni une ni deux, les jeunes sont debout sur les skis comme l’année dernière (une année s’est écoulée ???).
Pour Corentin qui découvre, il n’est pas encore très à l’aise à son premier passage. La réussite n’est pas encore au rendez-vous, mais la motivation ne le quitte pas et son sourire non plus.
Deuxième passage pour chacun, toujours aussi  facile, on a des graines de champions. Corentin réussi à se lever avec un peu d’aide mais déjà  quels progrès !!!
Oups il est 13h, ON A FAIM !!! Chacun range sa combi, se rhabille et se dirige vers le pique-nique effrayé qui connaît déjà  son sort.
A peine le temps de digérer, nous partons pour les Lapidiales où nous attend un super jeu de piste. Entourés de statues en tout genre, nous devons retrouver  certaines d’entre elles grâce à de subtils indices (visuels)…  La mission est remplie, chacun y a accordé l’attention  qu’il pouvait mais en contribuant tous à la réussite de l’équipe.
Enfin, il fait trop chaud alors tous direction pour la piscine du camping avec sur la route une petite pause courses alimentaires. Aujourd’hui,  c’est Yann, Corentin et Clément qui sont chargés de faire les courses. Ils partent avec leur liste et 20 min plus tard, ils reviennent avec les courses.  Je ne vous ai pas précisé que je suis resté (Nicolas) dans le minibus et qu’ils sont accompagnés de Pierre et Eléonore. Mission accomplie à un détail prés, Pierre l’animateur a confondu 20 Kiri avec 20 Kiwis  (pour tartiner ça va pas être facile), en route pour la piscine.
Super elle est trop bonne, on peut ainsi s’arroser, se balancer, se pousser, se nager après, se passer en dessous et au dessus etc …  et j’en passe.
Bon si on ne veut pas manger trop tard, il est temps d’aller se doucher.  Pendant que certains finissent de se doucher, les autres s’attèlent à la préparation du repas. Tout le monde est là ?!!! On peut  passer à table, les appétits sont plus importants que la veille et il n’y a plus une miette à la fin du repas. A la fin du repas, chacun accompli sa mission. Yann est de corvée poubelle, Corentin et Gaultier sont chargés de remplir nos réserves d’eau, Clément fait briller nos couverts à la vaisselle et Steven se charge de nettoyer la table. On a une belle équipe. Il est déjà tard et la nuit tombe presque, alors on prend les lampes, les frontales et en route pour une petite rando nocturne. Est-ce qu’on continue la balade « tu veux te coucher », c’est dit la fatigue est présente.
A demain

 Mercredi  22 août
Les premiers réveils ne se font pas avant 7h50 aujourd’hui  et les jeunes émergent doucement mais sûrement. Il ne faut pas longtemps à tout le monde pour être prêt et en tenue pour l’accrobranche. Sensations garanties pour les jeunes qui commencent à bien connaître les parcours du château de la Gataudière  à Marennes.  
Une fois le parcours d’échauffement réaliser rapidement, on est parti avec dans l’ordre Clément, Yann, Pierre, Gaultier, Corentin, Nicolas, Steven et Eléonore. Clément enchaîne les parcours à difficultés croissantes avec beaucoup d’assurance et i l n’y a que la faim qui diminue son énergie. Yann et Gaultier tentent de le suivre mais ils sont vite distancés. Quant à Corentin son aisance sur les parcours lui permet de suivre les plus grands dans les hauteurs des arbres (et c’était bien haut).  Steven n’est pas loin derrière, mais il doit attendre Eléonore qui traîne un peu sur les rondins. Nous finirons par les grandes tyroliennes avant d’aller se rassasier. Et au pique-nique, nous nous rendons encore compte que nous sommes qu’avec des ados. Il s mangent chacun comme 4, heureusement les  rations sont suffisantes. Une pseudo sieste ponctue le repas et le minibus nous attend déjà pour migrer vers St Trojan.
Le temps de s’équiper et Baptiste notre moniteur nous rejoint, je peux vous dire qu’il était attendu. Les planches sous les bras et c’est parti pour la plage où les vagues sont encore au rendez-vous (le vent aussi mais lui on s’en passerait). Les jeunes ont pris leurs marques, ils mettent le leash et sont prêts à se jeter à l’eau. Les animateurs reçoivent quelques consignes de sécurité  mais dépêchons nous, ils sont impatients. Aujourd’hui, l’objectif est de se mettre à genoux. Gaultier brule les étapes et se met directement debout en enchaînant les vagues. Yann est coaché par Baptiste et réussi à prendre les vagues à genoux et en mettant  un pied sur la planche. Clément essaye mais préfère les  vagues  canapés. Corentin est renversant sur la planche  comme dans  les vagues (ou l’inverse). Et Steven est mort de rire sur la planche allongé comme à genoux jusqu’à ce que trois chiens soient proches de nous (heureusement à la fin).  La séance passe vraiment trop vite mais il est temps de ranger les planches et de prendre le goûter.
Le trajet est calme et la fatigue est présente. Le temps de la douche fera du bien à tous le monde même si le cours de Zumba  avec la musique à fond n’est pas pour plaire à tous nos jeunes qui ont des difficultés à gérer le bruit. Yann s’en accommode bien et se pose pour regarder les gens danser pendant que Steven, Clément et Corentin aident aux tâches quotidiennes  et que Gaultier termine sa douche.
Les saucisses au barbecue se sont métamorphosées en saucisses à la poêle mais elles sont toutes aussi appréciées en hotdog moutarde ketchup.  Plus  une miette !!  Reste-t-il de la place pour une glace ?? Sans aucun doute !!
La table est réservée est nous attend, l’heure de la commande est arrivée. Lion, Extreme vanille fraise, boule vanille fraise arrivent sur la table et les yeux envieux s’ouvrent grands. Pendant notre dégustation, nous avons la chance d’assister à un concert. La glace dégustée, l’heure de la danse est arrivée.  Steven se laisse guider dans un rock endiablé, Yann et Clément improvise une danse avec Eléonore et Corentin  et Gaultier préfère le spectacle de derrière la vitre avec un son moins fort et une vue sur les instruments incomparable.
L’heure de rejoindre Morphée est arrivée et pour la plupart, le sommeil n’est pas dur à trouver, il faut dire que la journée a été particulièrement intense pour tout le monde.

Jeudi 23 août
Ce matin, la place est au choix et on prend le temps de prendre le temps. Donc le lever ne se fait pas avant  8h30 et le petit dèj se prend en douceur.
Steven et Corentin partent avec Pierre faire quelques courses, Clément  et Yann commencent la journée respectivement avec des mots mêlés et le puzzle coloré. Le moment de choisir arrive, Clément et Gaultier optent pour une promenade, Yann pour la piscine avec un petit passage aux structures gonflables et quand Corentin et Steven reviennent, ils se dirigent vers la piscine. La matinée s’écoule tranquillement au rythme de chacun.
Le repas préparé par Gaultier et Clément est apprécié de tous. Nous prenons ensuite le temps de faire une pause avant de tous se diriger à la vaisselle où chacun participera. Corentin et Clément au lavage, Yann et Steven à l’essuyage et Gaultier en soutenage.
Notre troisième cours de surf commence à 15h30, il est temps d’y aller. On arrive et Nais nous prépare les combi, il n’est  plus guère nécessaire d’expliquer comment on les enfile. Et Baptiste est toujours autant attendu. Ses ambitions sont grandes aujourd’hui, SE METTRE DEBOUT. Tout le monde a essayé en mouvement ou à l’arrêt sur l’eau ou le sable mais la réussite n’est pas au rendez-vous pour tout le monde. Notre grand champion, Yann qui a une technique bien à lui, il commence debout (et oui directement)avec l’aide de Baptiste. Les progrès sont visibles chez tout le monde et ils persévèrent tous sans se décourager. Ca fait vraiment plaisir à voir.
Bilan, ils sont tous à genoux avec des tentatives pour se mettre debout. Pour être franc avec vous il manque deux séances pour y arriver.
Ils ont dépensé toute leur énergie dans l’océan et le retour au camping et pour certain plus difficile à gérer que les autres jours. Le temps de prendre une douche, se reposer et ça va mieux. « On va dormir ou danser ?? Réponse unanime « DANSER » C’est donc avec nos clubber que nous nous dirigeons vers la piste de danse. Mais Clément souhaite tout de même faire la vaisselle avant d’aller guincher.   
On commence à connaître tous les tubes de l’été, ce qui est sûr c’est que nos cinq vacanciers prennent du plaisir à danser dessus.
Corentin et Clément demandent à se coucher mais pour Yann, Steven et Gaultier il est nécessaire d’insister un peu, mais c’est bon il est 5h tout le monde dort !!! :-)

Vendredi 24 août

Ouh la la que c’est dur ce matin !!!  A 8h, heure du levé, Yann se lève pour aller aux toilettes mais il se recouche, Gaultier ne répond pas au réveil puis finalement se cache dans son duvet, Steven s’assoit sur son matelas mais ses yeux sont encore fermés et pour Corentin et Clément ils se sont réveillés plus tard que d’habitude. Le ski nautique motive tout de même tout le monde et nous arrivons là-bas à 10h05 (presque à l’heure).
L’échauffement de ce matin est rapide et on enchaîne directement avec Clément et Yann dans le bateau qui observent Gaultier multiplier  les virages. Puis c’est au tour de Clément qui glisse tranquillement entre les deux vagues créées par le bateau. A présent à Corentin qui réussit à se lever tout seul à la barre, beaucoup de progrès depuis le début. Yann sort comme un bâton de l’eau et Roger tente de lui faire passer la vague « presque presque…et non ce sera pour une prochaine fois. Steven est un peu réticent au début mais finalement, il passera à la petite corde et à la grande corde.
C’est le moment du deuxième tour, Gaultier fera du wakeboard et comme à son habitude, il ne tombera pas et nous offrira le spectacle de plusieurs 180°. Clément, Yann  et Steven à la grande corde et ça y est Yann a passé la vague. Corentin à la barre maîtrise de plus en plus ses skis et se balade sur la barre de droite à gauche, il s’offre encore le luxe de skier sans les mains (si si c’est possible).
A peine sortis de l’eau, les jeunes préparent le pique-nique pour un petit festin. Ca creuse le sport ! Puis une fois fini, certains se laissent aller un temps de repos pendant qu’une partie de frisbee s’improvise avec  Steven, Gaultier et les anims. Yann préfère se balader sur le ponton et  regarder les bateaux sur la Charente. On dit au revoir à Roger et on monte dans le minibus. Somnolence ou sieste envahissent nos champions.
La piscine du camping réveil tout le monde. On se fait même des copains avec qui on plonge, on se pousse et puis on sauve l’appareil photo de la noyade, plusieurs fois (heu !! ça veut dire quoi waterproof…)
Ce soir, tout le monde est fatigué alors après le repas, on fait la vaisselle et même pas le temps de faire  une petite promenade digestive,  tout le monde est trop fatigué alors au lit.

Samedi 25 août

Malgré la longue nuit de la plupart des jeunes, le réveil reste difficile. Il faut pourtant se préparer pour rejoindre Taillebourg et effectuer nos dernières glisses à ski ou en wakeboard.
Aujourd’hui, Roger n’est pas présent et c’est avec Pierre et Marc que nous passerons la matinée. Les jeunes  l‘ont bien remarqué et demandent où il est.  Comme c’est le premier prêt, c’est Corentin qui chausse les skis, Clément et Yann embarquent sur le bateau pour l’observer. Gaultier et Steven attendent sur la berge le retour de Corentin qui tient  de plus en plus sans le soutien de la corde.
Les jeunes ont pris l’habitude et les tours de skis s’enchainent. Pierre et Marc qui découvrent nos cinq champions restent bouches bée devant leurs exploits respectifs. Ils n’ont jamais vu quelqu’un sortir de l’eau comme Yann, ils sont surpris par la technique et l’assurance de Steven et Clément sur l’eau, ils sont bluffés par la facilité de Gaultier en wakeboard et impressionnés par la motivation et les réflexes qu’il a sur l’eau de Corentin.
En 2h15, les 5 jeunes sont passées deux fois excepté Yann qui n’a voulu en faire qu’une seule fois ce matin. Comme il reste du temps, Pierre propose aux animateurs d’essayer à leur tour. C’est Eléonore qui ouvre le bal et s’en sort très bien photo à l’appui . Puis Pierre se met à l’eau et réussi aussi à dompter les skis. Puis c’est au tour de Nicolas qui choisit de faire du wakeboard qu’il a essayé la veille et s’en est bien sorti. Aujourd’hui, la réussite n’est pas au rendez-vous et une mauvaise chute à la réception d’un petit saut contraint Nicolas à arrêter. Il ne pourra pas rentrer au campement et repart avec les pompiers. Les examens effectués, il n’est finalement rien arrivé de grave et quelques jours de repos suffiront pour qu’il se rétablisse.
Le groupe repart donc au camping pour désinstaller le campement et est rejoint par les parents de Steven et Gaultier qui sont venus aider à ranger les affaires (merci à eux).
Une fois les emplacements vides, c’est l’heure de partir. On dit au revoir à Steven et Gaultier qui repartent avec leurs parents. Le taxi de Yann l’attend à Saintes et il reste encore un peu de route à Clément, Corentin, Pierre et Eléonore avant d’arriver à Poitiers où les vacances se terminent après une superbe semaine.